libro DON QUICHOTTE DE LA MANCHE, MIGUEL DE CERVANTES SAAVEDRA

DON QUICHOTTE DE LA MANCHE 

por el autor   MIGUEL DE CERVANTES SAAVEDRA


(0) Votos
    
(54) Vistos
    
(0) Comentarios
    
(0) Me gusta 

ISBN: 9782070149582
Tema: Libros sin catalogar - Libros sin catalogar
Editorial: GALLIMARD
Fecha publicación: 2015
Idioma: FRANCÉS

España      |  


Formato Libreria Stock Precio Comprar
En papel Librería 98 en Madrid 5 US$ 67.04
Valoraciones usuarios
5 estrellas
(0)
4 estrellas
(0)
3 estrellas
(0)
2 estrellas
(0)
1 estrella
(0)

Reseña

Don Quichotte lui-même, au seuil de la «Seconde partie» (1615), n?en croit pas ses oreilles : «Il est donc vrai qu?il y a une histoire sur moi?» C?est vrai, lui répond le bachelier Samson Carrasco, et cette histoire ? la «Première partie» du Quichotte, publiée dix ans plus tôt ?, «les enfants la feuillettent, les jeunes gens la lisent, les adultes la comprennent et les vieillards la célèbrent». Bref, en une décennie, le roman de Cervantès est devenu l?objet de son propre récit et commence à envahir le monde réel. Aperçoit-on un cheval trop maigre? Rossinante! Quatre cents ans plus tard, cela reste vrai. Rossinante et Dulcinée ont pris place dans la langue française, qui leur a ôté leur majuscule. L?ingénieux hidalgo qui fut le cavalier de l?une et le chevalier de l?autre est un membre éminent du club des personnages de fiction ayant échappé à leur créateur, à leur livre et à leur temps, pour jouir à jamais d?une notoriété propre et universelle. Mais non figée : chaque époque réinvente Don Quichotte. Au XVIIe siècle, le roman est surtout perçu comme le parcours burlesque d?un héros comique. En 1720, une Lettre persane y découvre l?indice de la décadence espagnole. L?Espagne des Lumières se défend. Cervantès devient bientôt l?écrivain par excellence du pays, comme le sont chez eux Dante, Shakespeare et Goethe. Dans ce qui leur apparaît comme une odyssée symbolique, A.W. Schlegel voit la lutte de la prose (Sancho) et de la poésie (Quichotte), et Schelling celle du réel et de l?idéal. Flaubert ? dont l?Emma Bovary sera qualifiée de Quichotte en jupons par Ortega y Gasset ? déclare : c?est «le livre que je savais par c?ur avant de savoir lire». Ce livre, Dostoïevski le salue comme le plus grand et le plus triste de tous. Nietzsche trouve bien amères les avanies subies par le héros. Kafka, fasciné, écrit «la vérité sur Sancho Pança». Au moment où Freud l?évoque dans Le Mot d?esprit, le roman est trois fois centenaire, et les érudits continuent de s?interroger sur ce qu?a voulu y «mettre» Cervantès. «Ce qui est vivant, c?est ce que j?y découvre, que Cervantès l?y ait mis ou non», leur répond Unamuno. Puis vient Borges, avec «Pierre Ménard, auteur du Quichotte» : l?identité de l??uvre, à quoi tient-elle donc? à la lecture que l?on en fait? Il est un peu tôt pour dire quelles lectures fera le XXIe siècle de Don Quichotte. Jamais trop tôt, en revanche, pour éprouver la puissance contagieuse de la littérature. Don Quichotte a fait cette expérience à ses dépens. N?ayant pas lu Foucault, il croyait que les livres disaient vrai, que les mots et les choses devaient se ressembler. Nous n?avons plus cette illusion. Mais nous en avons d?autres, et ce sont elles, peut-être ? nos moulins à vent à nous ?, qui continuent à faire des aventures de l?ingénieux hidalgo une expérience de lecture véritablement inoubliable.

Nuestras recomendaciones especiales para ti

Tu opinión sobre este libro es importante: